Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Bruno TOURNABIEN

C'est une journée chargée que cette quatrième journée de tournoi, avec pour chacun de nos compétiteurs une ronde le matin et une ronde l'après-midi. Debout de bonne heure (et de bonne humeur), ils entament la compétition à neuf heures.

Ronde 5, moins de 1400 : En 4e échiquier, Yanis ne parvient pas trouver la mesure de son adversaire et concède le point, tandis que Mehdi se débarrasse facilement d'un adversaire plus faible. Une journée "sans" pour Ines qui laisse filer son premier match contre un adversaire pourtant moins bien classé, et qui ne parviendra pas non plus à gagner sa partie d'après-midi. Mais on est confiants, Ines est un "diesel" et finira par y arriver ! Serein, Hugo "déroule", tout comme Quentin, alors que Paul s'offre la "perf" du jour en battant un adversaire classé 1220. Jordan, à la peine, laisse filer son match.

Ronde 4, moins de 2000 : Appliqué, Aristide commet peu d'erreurs et parvient à bout de son adversaire. Opposé à un redoutable adversaire (poussin avec... 1902 d'elo et n° 5 européen), Thomas ne parvient pas à trouver la clef du match et s'incline assez rapidement. Martin résiste plus longtemps mais finit aussi par s'incliner.

Yanis (c/1282 - 0), Mehdi (c/1090 - 1), Ines (c/1037 - 0), Hugo (c/1009 - 1), Paul (c/1220 - 1), Jordan (c/1009 - 0), Quentin (c/1009 - 1), Aristide (c/1423 - 1), Thomas (c/1092 - 0), Martin (c/1511 - 0)

Ronde 6, moins de 1400* : Opposé à un joueur classé 1220, Hugo se fait rapidement enfermer sa dame et mater. Contre un joueur allemand moins bien classé, Jordan s'engage dans une partie symétrique qu'il finit par dominer. Il gagne sur deux coups illégaux de son adversaire. Speedy "Quentin" Gonzales remporte le sprint face à un pourtant vaillant adversaire roumain. Décidément peu en forme aujourd'hui, Ines s'incline contre un jeune breton.

Le duel du jour est fratricide : il oppose Medhi à Yanis. C'est finalement la logique du classement qui l'emportera, Yanis loupant un sacrifice du cavalier dans l'ouverture, synonyme de super position, tandis que Mehdi emploiera quelques tactiques dignes, selon lui, de figurer aux anales du tournoi. De son côté, face à un adversaire granvillais mieux classé, Paul s'engage dans une partie Marathon de près d'une heure et demie et 80 coups, mais ne saura pas exploiter l'avantage de deux pièces qu'il s'est fait en début de partie. Cette sacrée précipitation lui fera donner plus que prendre et, au bout du compte, perdre la partie.

Ronde 5, moins de 2000* : Aristide, qui continue son bon tournoi, est opposé à un adversaire ayant 200 pts d'elo de plus que lui. Il contraint son adversaire à proposer la nulle. Thomas est opposé à un autrichien nettement plus faible que lui qu'il domine assez facilement. Quant à Martin, il prendra comme à son habitude tout son temps pour venir à bout d'un joueur nettement moins bien classé que lui.

*commentaires techniques de Nicolas Coursaget après analyse des parties

Hugo (c/1220 - 0), Jordan (c/1009 - 1), Quentin (c/1154 - 1), Ines (c/1097 - 0), Mehdi (c/Yannis 1166 - 1), Yanis (c/Mehdi 1248 - 0), Paul (c/1160 - 0), Aristide (c/1730 - 1/2), Thomas (c/1199 - 1), Martin (c/1111 - 1)

----------------------------------------

La combinaison d'une ronde d'après-midi se terminant assez vite et d'une matinée de repos le lendemain nous a amené à proposer à l'équipe une virée... à la piscine. Les exclamations enthousiastes nous ont montré que nous avions raison ! Deux heures de toboggan aquatique, de jeux de balle, d'éclaboussures... un vrai moment de détente !

----------------------------------------

La piscine, ça détend, mais aussi ça fatigue et... ça creuse ! Aidé de Martin et de Thomas, Nicolas nous a concocté des hamburgers "maison", composés selon les souhaits de chacun et amoureusement préparés par notre trio. Bon, je ne vous décris pas l'état de la cuisine ensuite, mais on n'a rien sans rien, et les hamburgers étaient délicieux !

----------------------------------------

Et la pétanque, me direz-vous ? Et bien non, pas de pétanque ce soir, en raison de la nécessité, pour tous, d'un sommeil récupérateur (bon, pas pour moi bien sûr, que voulez-vous il faut bien que quelqu'un se sacrifie...).

Disons quand même que, outre la piscine, notre duo infernal, ou plutôt l'une des composantes de ce duo, Thomas, n'a pas été en reste puisque, à l'occasion de je ne sais quelle lubie, le voilà qui s'est mis en tête de mettre au sol et de terrasser votre serviteur... preuve de ce qu'on pourrait appeler, au mieux, un sacré optimisme, au pire une inconscience totale. Autant vous dire que le bougre n'a même pas compris comment il se retrouvait lui-même en quelques secondes immobilisé au sol, le tout avec la plus grande délicatesse... mais sous les quolibets de ses camarades ! Cela ne l'empêchera pas de renouveler l'expérience à la piscine, avec les mêmes piteux résultats...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lasne 12/07/2017 22:15

Super, toute cette bande a l air de bien s amuser tout en reussissant a redevenir serieux pendant les parties. Merci aux accompagnateurs et a toi bruno pour ses nouvelles quotidiennes
Severine

Bruno TOURNABIEN 12/07/2017 22:18

Ben en fait, s'ils n'étaient pas sérieux pendant les parties je pense qu'ils s'amuseraient bien moins en dehors, avec Eliane, Julie et Nicolas qui ne leur feraient pas de cadeau... Heureusement, je suis là !

Corinne & Thierry 12/07/2017 21:34

Merci de nous faire vivre au jour le jour les grandes et petites aventures de toute cette équipe vraiment bien encadrée !
merci beaucoup.

Bruno TOURNABIEN 12/07/2017 22:10

Pas de problème, c'est avec grand plaisir !